Francisco Reina – Architecte d’état – Chef de Projet

Diplômé de l’Ecole d’Architecture de Paris La Villette en 2010, j’ai intégré l’agence OOA, après une première expérience en agence dans l’Oise à Chantilly. Durant cette première expérience de presque 10 ans dans cette agence, j’ai pu travailler dans le domaine du patrimoine à différentes échelles, des maisons dans le Lys, des équipements public à Chantilly et des immeubles d’habitations ou j’ai du adapter l’architecture d’aujourd’hui aux patrimoines de l’Oise.
J’ai toujours eu une sensibilité pour la réhabilitation du patrimoine, qu’il soit ancien comme on peut en trouver dans l’Oise ou celui des années 50, et c’est ce patrimoine qui a été le sujet de mon diplôme ou j’ai pu travailler sur le patrimoine des grands ensembles afin de lui permettre de se lier à la ville, de le rendre plus ouvert sur la ville afin de remédier à son renfermement.

J’ai déjà travaillé en équipe tout en pouvant être autonome sur chaque projet, m’a permis de savoir collaborer tout en étant conscient que parfois je devais avancer seul pour répondre à la demande de nos clients.

En effet, l’intégration d’une construction dans son environnement est essentielle et il ne s’agit pas de créer une rupture avec le voisinage, la ville, avec son terrain et son ensoleillement aussi, j’ai toujours voulu apporter une homogénéité avec une pointe de nouveauté. Voici ce qui m’a fait intégrer l’Agence OOA, cette volonté de toujours innover tout en respectant le patrimoine et  le lieu, c’est le point de départ de tout projet à l’Agence et c’est le mien aussi.
Il est important aussi de connaître le terrain de notre travail et donc du chantier, chez OOA, nous apportons un soin particulier au chantier et à son suivi, c’est aussi une des choses qui m’a fait venir car j’aimerais apporter à ma formation un second souffle et comprendre la réalité d’un suivi de chantier, la négociation avec les entreprises, la relation client lors du chantier afin que tout se passe bien.

Je suis devenu architecte avec cet amour du patrimoine dont il faut prendre soin mais qu’il faut aussi faire évoluer. Essayer de copier sans le même savoir-faire est une erreur à mon sens, trancher tout en maîtrisant les détails d’aujourd’hui est une vraie solution que nous maîtrisons. En effet, maintenir un esthétique ne veut pas dire singer.

De l’esquisse à la réalisation, l’architecture doit se montrer sans jamais choquer, savoir séduire sans jamais attirer l’œil.