MAISON EF

Le projet présenté ici consiste en la rénovation totale d’une petite maison de ville dans le 20ème arrondissement de Paris au fond d’une jolie petite cour pavée. Le programme consistait à rafraichir et à mettre au goût du jour et aux goûts des clients cette maison qui a subi plusieurs travaux au fil des années sans forcément de cohérence.

Créer une vraie entrée avec un fort caractère pour marquer un vrai dedans dehors dès le palier. Mais aussi permettre d’épurer la maison pour avoir des volumes plus simples et une entrée de lumière naturelle. Donnant sur une cour en rdc mais aussi sur une petite rue, il a fallu travailler avec ces contraintes fortes de vis-à-vis.

 

Le travail sur les volumes mais aussi sur une partie plus ancienne et plus moderne, nous interroge toujours sur ce que l’on doit montrer, comment et pourquoi. L’entrée traversante au départ, devient mono orienté afin de condamner (mais qui pourra être ré-ouverte) la fenêtre donnant sur une petite arrière

La cuisine, en renfoncement permet de lui créer une identité forte tout en devant se fondre dans un espace totalement ouvert. Le travail sur le sol tout en damier noir et blanc permet cet effet d’homogénéité mais aussi de fort caractère. Son bar vient fermer l’espace entre salle à manger et cuisine tout en gardant un lien visuel.

Travailler sur un volume ouvert, avec trois espaces différents, est toujours complexe, il faut lier, tout en séparant. Le jeu sur les plafonds et les sol nous permettent ce jeu, ce lien. Un faux plafond vient lier la cuisine et la salle à manger, et des poutres apparentes dans le salon pour un espace plus doux et apaisant. Avec le même sol, la salle à manger et le salon sont lier aussi, ce type de jeu sol et plafond permettent de lier trois espaces de façon différentes pour un espace ouvert.

Les chambres se trouvent au dernier étage sous les combles, les fenêtres de toit permettent un éclairage optimal et naturel tout en évitant les vis à vis de l’immeuble voisin. Chaque chambre à sa couleur, pastel pour le petit garçon et une tête de lit plus affirmé dans la chambre des parents. Au sol, dans le dégagement comme dans les chambres, un jonc de mer pour apporter quelque chose de naturel et doux.

Au rdc, on trouve la deuxième salle de bain, que l’on a voulu en accord avec le sol de l’entrée en reprenant une des couleurs du carreau de ciment, pour une ambiance pastel un peu ancienne avec sa vasque et son luminaire des année 50.