Souplex / Excavation F

Le projet présenté ici consiste en l’agrandissement d’une maison individuelle située au sein d’un lotissement datant des années 1950. Le programme consistait à créer une pièce à vivre, une chambre, un cellier, une buanderie, une salle d’eau ainsi que des toilettes sans modifier visiblement les espaces existants. 72m2 de plancher ont été ajoutés à une surface initiale de 60m2.

Située au sein Parc de Maisons-Laffitte, site classé et protégé inscrit aux monuments historiques depuis 1963, cette maison individuelle ne pouvait être modifiée sans la validation des Architectes des bâtiments de France. Dès lors de fortes contraintes d’esthétisme, renforcées par la très grande unité architecturale au sein du lotissement,  pesaient sur le projet.

souplex excavation maison agrandissement extension plancher de verre maisons laffitte architecte olivier olindoPar ailleurs, il s’agissait d’agrandir une maison mitoyenne de part et d’autre. Cette contrainte a impliqué une reprise en sous-œuvre. Enfin, la faible superficie du terrain (160m2) impliquait de ne pas empiéter sur le jardin, d’une surface totale de 90m2.

Inscrit au sein d’un ensemble d’une quarantaine de maisons dont aucune n’a subi de modification visible depuis les années 1930, le projet se devait d’être à la fois respectueux de l’ensemble et suffisamment ambitieux pour permettre un agrandissement notable du logement, devenu trop étroit. Ces deux contraintes ont guidé ma démarche vers un projet à la fois discret et fluide, venant se glisser dans le bâti préexistant.

souplex excavation maison agrandissement extension plancher de verre maisons laffitte architecte olivier olindosouplex excavation maison agrandissement extension plancher de verre maisons laffitte architecte olivier olindo

Il s’agissait tout d’abord d’obtenir la plus grande simplicité visuelle possible en jouant sur un agrandissement à la fois visible et invisible. Le choix de l’excavation répondait à cette volonté de « cacher » un agrandissement conséquent. Dans cette logique, le rez-de-chaussée n’a subi aucune modification visible : l’escalier est venu se glisser à la place des toilettes, dissimulé derrière une porte inchangée. Les structures, quant à elles, sont restées intactes : seul le plancher de la chambre existante a été enlevé sur 1m2 afin de dégager l’espace nécessaire au passage de l’escalier. De l’extérieur, le sol reste plat : le plancher de verre apportant la lumière en sous-sol vient prolonger le jardin, sans dénivelé, dans une continuité renforcée par le choix d’herbes hautes permettant de dissimuler la pièce souterraine sans interrompre le regard.

Souplex excavation maison    Souplex excavation maison agrandissement extension plancher de verre escalier béton bois architecte olivier olindo

Néanmoins, il s’agissait de donner de la présence à ces nouveaux espaces et de les inscrire dans la continuité de l’existant : le choix du plancher de verre extérieur permet ainsi de souligner le sous-sol tout en créant un effet d’encadrement sur chaque façade. Le verre lisse poursuit la façade vers le sol tout en créant un cadre de part et d’autre de la maison par un effet de symétrie.

souplex excavation maison agrandissement extension plancher de verre maisons laffitte architecte olivier olindo chambre  souplex excavation maison agrandissement extension plancher de verre maisons laffitte architecte olivier olindo escalier béton bois sur mesure

Par ailleurs, il s’agissait de créer la fluidité qui manquait entre deux espaces étrangers l’un à l’autre, l’existant et la partie neuve, tout en limitant autant que faire se peut l’impression d’un « sous-sol » aménagé.  Le travail sur la circulation entre ces deux espaces nous a conduits à penser un trajet continu, conçu comme une boucle du jardin vers la maison, de la maison vers le sous-sol et du sous-sol vers le jardin. Le jeu sur la végétation, visible depuis le sous-sol, et sur la transparence du plancher, rendant les pièces visibles depuis le jardin poursuit ce même objectif de fluidité entre les différents espaces.

souplex excavation maison agrandissement extension plancher de verre maisons laffitte architecte olivier olindo pavé de verre chambre   souplex excavation maison agrandissement extension plancher de verre maisons laffitte architecte olivier olindo

Enfin, il s’agissait de créer un espace fluide dans ses usages, modulable, en limitant au maximum les contraintes structurelles. Ainsi, la structure réalisée ne porte que sur deux poteaux et la zone technique, inamovible, se glisse le long d’un seul mur : la répartition des espaces peut ainsi être modifié aisément. De même, la création de l’escalier vers l’extérieur favorise l’autonomie du lieu qui peut être utilisé en studio indépendant.